Roi David sonnant des cloches, une harpe, un psaltérion, deux anges jouant de la vièle et de l'orgue portatif

  • David sonnant des cloches, deux anges musiciens
  • David sonnant des cloches
  • Deux anges musiciens

Résumé

: Roi David sonnant des cloches, une harpe, un psaltérion, deux anges jouant de la vièle et de l'orgue portatif

: Châteauroux, Centre-Val de Loire, France
Type de lieu : Bibliothèque

: Paris, Île-de-France, France

: 15

: 1414 -1414

: Enluminure

: Papier/Parchemin

: Initiale

: David jouant des clochettes ; Anges musiciens

: Bréviaire sans doute destiné à Louis de Guyenne


:
Initiale


: Daniela M

Performateur(s)
  • Informations sur le performateur
    Type: joueur/joueuse d’instrument

    Genre: homme

    Posture: assis

    Qualité: personnage biblique

    Observations: roi David

    Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : cloche - (Classification Hornbostel-Sachs : 111.242 )
    Cloche: suspendue
    Nombre de cloches: 6
    Tintinabulum carillon: oui
    Battant: interne
    Accessoire: marteau
    Mode de jeu: frappé à l'aide de marteaux
  • Informations sur le performateur
    Type: joueur/joueuse d’instrument

    Genre: ange

    Posture: en buste

    Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : vièle - (Classification Hornbostel-Sachs : 321.322-71 )
    Forme generale: monoxyle
    Manche: en continu
    Nombre de rosaces ou ouies: 2
    Forme des rosaces ou ouies: lettres C
    Position des rosaces ou ouies: en vis à vis <>
    Cle d accord: non
    Position de l instrumentiste: autre
    Mode de jeu: frotté
    Frotte: oui
    Placement des doigts sur le manche: oui
    Type de jeu d archet: loin du chevalet
    Place archet: tiers supérieur de l'archet
    Taille de l archet: long
    Forme de l archet: arc
    Forme de la caisse: oblongue
    Forme du fond: plat
    Forme de la tete: quadrilobée
  • Informations sur le performateur
    Type: joueur/joueuse d’instrument

    Genre: ange

    Posture: en bust

    Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : orgue - (Classification Hornbostel-Sachs : 412.1-8 )
    Perce: conique
    Corps: droit
    Pavillon: sans pavillon
    Type: portatif
    Nombre de tuyaux: 7
    Jeu: clavier à touches


Instrument(s) seul(s)
  • Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : harpe - (Classification Hornbostel-Sachs : 322.21 )
    Forme generale: composite
    Cle d accord: non
    Colonne: courbe
    Forme de console: échancrée
    Col de cygne: oui
    Caisse de resonance: droite
  • Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : psaltérion - (Classification Hornbostel-Sachs : 314.122.1 )
    Forme generale: composite
    Nombre de rosaces ou ouies: 4
    Forme des rosaces ou ouies: plusieurs trous
    Position des rosaces ou ouies: centrale
    Cle d accord: non
    Forme de l instrument: groin de porc


Nombre de performateurs: 3

Organisation de l’espace visuel impliquant la performance: disposés en registres verticaux

Interactions entre les performateurs dans l'image: 1 musicien (294)-1 musicien (295) : orientation des corps, chiasmes chromatiques

Observations: Le roi David est assis le dos tourné aux deux anges peints dans la marge. Les anges sont l'un au-dessus de l'autre émergeant des fleurs des rinceaux végétaux du prolongement marginal de la lettrine ; ils sont chacun tournés d'un côté différent. Un ange porte une aube de la même couleur que le trône de David, l'autre ange porte une aube de la même couleur que la houppelande de David.

Action du son: engendrement de la lettre, glorification

Références à la théorie et à la perfection musicale: harmonie, intervalle

Univers référentiel du son: musique angélique, musique cérémonielle

Observations: David est présenté ici comme l'auteur du psaume 80 et il sonne plusieurs cloches, produisant des intervalles harmonieux. Honorius de Cantorbéry († 653) tire argument de l’usage d’instruments de musique dans les cérémonies vétérotestamentaires (à travers le texte du Ps 80) pour justifier celui des cloches (et de l’orgue) dans la liturgie catholique (Commentarius in Ps 80, éd. Migne, Patrologia latina, t. 194, col. 500). Cet antécédent littéraire n’est peut-être pas déterminant, mais il conforte l’analogie que l’on peut faire entre les cloches jouées dans l’illustration du psaume et une dimension cérémonielle de la louange divine par le roi David.