David accordant sa harpe.

  • Paris, Bibl. Mazarine, ms. 0017, f. 178v - vue 2
  • Paris, Bibl. Mazarine, ms. 0017, f. 178v - vue 1

Résumé

: David accordant sa harpe.

: Paris, Île-de-France, France
Type de lieu :

: France, , France

: 13

: 1241 -1260

: Enluminure

: Papier/Parchemin

: Initiale

: David accordant sa harpe/David décapitant Goliath


:
Initiale


:

Performateur(s)
  • Informations sur le performateur
    Type: joueur/joueuse d’instrument

    Genre: homme

    Relation texte performance: Psaume 1

    Posture: assis

    Qualité: personnage biblique, roi

    Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : harpe - (Classification Hornbostel-Sachs : 322.21 )
    Nombre de cordes: 6
    Nombre de rosaces ou ouies: 4
    Forme des rosaces ou ouies: plusieurs trous
    Position des rosaces ou ouies: autre
    Cle d accord: oui
    Position de l instrumentiste: assis
    Tenue de l instrument: Sur les genoux
    Mode de jeu: pincé
    Pince: oui
    Plectre: non
    Colonne: courbe
    Forme de console: arrondie
    Col de cygne: oui
    Caisse de resonance: incurvée


Instrument(s) seul(s)
  • Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : orgue - (Classification Hornbostel-Sachs : 412.1-8 )
    Complément: Orgue positive pouvant être éventuellement joué comme un orgue portatif.
    Type: positif
    Soufflet: non
    Jeu: invisible
  • Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : psaltérion - (Classification Hornbostel-Sachs : 314.122.1 )
    Nombre de rosaces ou ouies: 4
    Forme des rosaces ou ouies: plusieurs trous
    Position des rosaces ou ouies: centrale
    Mode de jeu: pincé
    Forme de l instrument: groin de porc


Nombre de performateurs: 1

Univers référentiel du son: musique de la Loi

Observations: La lettre B contient deux scènes. Dans la partie supérieure, David est mise en scène accordant sa harpe, en présence d'un psaltérion et d'un orgue. La partie inférieure mets en scène David décapitant Goliath. L'accordage de la harpe ainsi que le combat avec Goliath symbolisent l'établissement de la Loi. La proximité des deux scènes les mets en relation.