David sonnant du carillon

  • David sonnant des cloches

Résumé

: David sonnant du carillon

: Besançon, Bourgogne-Franche-Comté, France
Type de lieu : Bibliothèque

: Rouen, Normandie, France

: 15

: -1498

: Enluminure

: Papier/Parchemin

: Initiale

: David jouant des clochettes

: Bréviaire à destination de Charles de Neufchâtel


:
Voir tout le manuscrit 0069 de la BM de Besançon
Initiale


: Lucía Martín-Maestro Verbo

Performateur(s)
  • Informations sur le performateur
    Type: joueur/joueuse d’instrument

    Genre: homme

    Relation texte performance: livre, posé sur un élément du mobilier

    Posture: assis, bras levés

    Qualité: personnage biblique, aristocrate, roi

    Observations: Le roi David est assis dans une cathèdre. La scène prend place dans une architecture délimitée par deux colonnettes à chapiteaux, avec un pavement à damier. Un livre est posé sur un coffre ou un écritoire sur le côté. David ne le regarde pas.

    Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : cloche - (Classification Hornbostel-Sachs : 111.242 )
    Cloche: suspendue
    Nombre de cloches: 7
    Tintinabulum carillon: oui
    Accessoire: marteau
    Tenue: cloches suspendues à deux jougs l'un au-dessus de l'autre
    Mode de jeu: frappées avec deux marteaux


Instrument(s) seul(s)
  • Informations sur l'instrument
    Instrument généralement dénommé : harpe - (Classification Hornbostel-Sachs : 322.21 )
    Forme generale: composite
    Nombre de cordes: 8
    Nombre de rosaces ou ouies: 2
    Forme des rosaces ou ouies: lettres C
    Position des mecaniques: autre
    Cle d accord: non


Nombre de performateurs: 1

Action du son: glorification

Références à la théorie et à la perfection musicale: harmonie

Univers référentiel du son: musique cérémonielle

Observations: Le Ps 80 est une glorification de Yahvé et de sa loi (Ps 80, 1-6). Les cloches sonnées par le roi David forment peut-être un appel au chef des chantres (Ps 80, 1). Une des cloches est hors champ. Honorius de Cantorbéry († 653) tire argument de l’usage d’instruments de musique dans les cérémonies vétérotestamentaires (à travers le texte du Ps 80) pour justifier celui des cloches (et de l’orgue) dans la liturgie catholique (Commentarius in Ps 80, éd. Migne, Patrologia latina, t. 194, col. 500). Cet antécédent littéraire n’est peut-être pas déterminant, mais il conforte l’analogie que l’on peut faire entre les cloches jouées dans l’illustration du psaume et une dimension cérémonielle de la louange divine par le roi David.

Chromatique: instrument-objet (couronne)

Analogies mathématiques: instrument-objet : nombre de cloches-nombre de perles (couronne), 7

Observations: La harpe sert d'emblème permettant d'identifier le roi David. La harpe et la couronne sont de la même couleur : or. On trouve 7 perles sur la couronne de David et 7 cloches.